Prévenir et maîtriser l’absentéisme

L’absentéisme en entreprise n’est pas une fatalité. Il engendre de nombreux dysfonctionnements : retards, non-qualités, insatisfaction des clients, remplacement des absents, surcoûts, charge de travail accrue, démotivation, etc.

Les causes de l’absentéisme varient suivant le contexte. Elles peuvent être liées aux conditions de travail, à un état de santé déficient, à des formes de démotivation plus ou moins prononcées, à des difficultés à articuler le temps de travail avec les obligations familiales…

Au-delà du constat, l’entreprise peut agir et prévenir durablement l’absentéisme de « maladie ordinaire » de ses salariés.

Contextes d’intervention

  • Distinguer l’absence pour maladie (liée ou non au travail), du désengagement structurel lié notamment à la démotivation
  • Identifier l’absentéisme compressible qui impacte la productivité
  • Mettre en place les actions pratiques, spécifiques à chaque entreprise, pouvant réduire en moyenne de 25% le taux d’absentéisme global

Ce qui nous différencie

  • Une démarche apprenante en prévention primordiale, utilisant les datas sociales disponibles qui permettent d’identifier les profils sociodémographiques et métiers qui nécessitent des actions de prévention primaire et secondaire
  • Une capacité à accompagner les organisations à la fois sur le diagnostic des risques en santé et l’amélioration de la qualité de vie au travail (QVT), afin de répondre aux conformités sociales et d’améliorer la performance de l’entreprise

Quelques exemples de missions

  • Pilotage & Management de l’absentéisme de désengagement dans la fonction publique territoriale
    Pilotage & Management de l’absentéisme de désengagement dans la fonction publique territoriale
    Comment faire le lien entre les arrêts de travail de santé et la culture managériale ?

    Enjeu pour le client :

    • Un des principaux acteurs de la protection sociale dans la Fonction Publique Territoriale, « Territoria Mutuelle », assure le risque Santé & Prévoyance pour près de 10% des agents territoriaux.
    • L’employeur public traverse de profondes transformations opérationnelles et budgétaires qui au cours des ans, entraînent un désengagement social et des pathologies de santé ayant pour effet d’augmenter l’absentéisme des agents à environ 30 jours calendaires en moyenne nationale.
    • Face à cette dérive, tant l’employeur que la mutuelle, ont souhaité s’approprier une méthodologie d’analyse prédictive du désengagement pouvant avoir un impact sur la santé des agents publics se manifestant par des arrêts de travail fréquents qui dégradent l’efficacité opérationnelle et les comptes techniques des contrats de prévoyance de l’assureur.
    • L’objectivation des causes et des effets de cet absentéisme devant être décrite dans un référentiel de vigilance managériale afin de faire le lien entre les arrêts de travail de santé et le management : organisation, contenu et relations de travail.

    Notre mission :

    • Etablir un modèle de « prévention primordiale© » basé sur l’analyse des datas sociales et leur croisement avec les pathologies de santé, pour pouvoir agir avec finesse sur les profils et les déterminants managériaux des arrêts de travail.
    • Mettre en œuvre une démarche innovante basée sur le concept d’IBET© (Indice de Bien-Être au Travail). Construite à partir d’éléments objectifs et indiscutables, elle révèle des disparités très significatives de désengagement entre les différentes mailles socio-organisationnelles et fait apparaître une double problématique : la nécessité d’adresser le lien entre le désengagement et la culture managériale de la collectivité ; l’ardente obligation d’un dialogue social constructif et d’un soutien de la mutuelle sur le croisement des données de santé provoquant les arrêts de travail.
  • Analyse de l'impact du désengagement dans une entreprise du secteur numérique
Scroll top